L’APCLP

L’association de patients porteurs d’un cancer localisé de la prostate - créée en 2003 et basée à Buxerolles, dans La Vienne - regroupe des bénévoles de la région Nouvelle-Aquitaine. Elle s’est donnée pour objectif « d’apporter une aide et un soutien moral aux patients, avant, pendant et après traitement(s), à partir de témoignages de vécus personnels ».

Selon les données de l’assemblée générale du 9 novembre 2018, l’association régionale compte 236 adhérents. Outre une mission d’information pour la prévention et la détection précoce du cancer localisé de la prostate, l’APCLP propose à ses adhérents des fiches de mise à jour du suivi de leur prise en charge. Ces documents permettent de recueillir des témoignages sur l’évolution de leur traitement et les conséquences sur leur qualité de vie.
L’APCLP participe à de nombreuses manifestations dont le Prostate tour, à Poitiers, Niort, Limoges, Bordeaux, Saintes, mais aussi Angers, Nantes, pour les années 2017 et 2018. Elle est également présente aux journées d'information des associations de patients, organisées chaque année par le CHU de Poitiers et tient mensuellement des permanences à Poitiers, Limoges, Niort ou encore Faye-l’Abbesse. Elle est, par ailleurs, membre actif du réseau Onco Nouvelle Aquitaine, fusion des réseaux régionaux de cancérologie d’Aquitaine, du Limousin et de Poitou-Charentes.
Souhaitant élargir sa notoriété « en priorité dans la grande région Nouvelle-Aquitaine et les départements limitrophes », l’APCLP continue de développer et pérenniser la mise en place des délégués départementaux. Ces derniers sont amener à remplir différentes missions : participer aux manifestations sur la prostate, diffuser les affiches, flyers et plaquettes de l’APCLP, organiser des réunions d’échanges entre adhérents et des conférences sur la prostate, ou encore assurer des permanences dans des établissements hospitaliers (selon convention ou accord préalable).
L’APCLP ouvre ses portes aux professionnels de santé à l’occasion de son assemblée générale. En novembre 2018 était invité le Pr Antoine Dupuis, endocrinologue au CHU de Poitiers, pour expliquer comment reconnaître et déjouer les perturbateurs endocriniens présents dans l’environnement quotidien. Le Dr Stéphane Guérif, radiothérapeute au Pôle Régional de Cancérologie, spécialiste de la curiethérapie est venu, lui, présenter les dernières avancées de traitements sur le cancer de la prostate et l’avenir de ces traitements. La présence de spécialistes répond à l’un des objectifs de l’association : « Être en contact avec les organismes médicaux et les différents praticiens spécialistes pour préconiser une communication objective de tous les traitements (avantages, inconvénients, effets secondaires) et leur faire part des remarques et suggestions des patients déjà traités, afin d’améliorer l’annonce, l’information, la prise en charge et le suivi des patients. »
 

En savoir plus : www.cancer-prostate-patients.fr

Adhérer à l’APCLP  : https://www.cancer-prostate-patients.fr/l-association/adhésion