CERHOM

Dédiée aux cancers masculins (prostate et testicule), l’association CERHOM – pour Fin du canCER et début de l'HOMme – existe depuis mai 2013. Elle a vocation à « créer une solidarité entre anciens et nouveaux patients atteints d'un cancer masculin et leur entourage ».

L’une des particularités de CERHOM est son centre d’écoute avec deux lignes téléphoniques, ouvertes le lundi de 19H à 22 H : TEST'ECOUTE, pour le cancer du testicule et accessible par le 07 82 33 15 72 et PROST'ECOUTE, pour le cancer de la prostate via le 06 41 22 41 51. Chaque mercredi, sur le même créneau horaire, le 07 82 33 15 72 permet aussi de joindre une permanence avec un médecin oncologue, pour avoir des réponses médicales sur les cancers masculins.

L’association, née sous l’impulsion du Pr Karim Fizazi, chef du département d’oncologie médicale de l'Institut Gustave Roussy (IGR) de Villejuif, propose par ailleurs :

  • des « Histoires de vies », témoignages de patients et d’aidants sur le cancer du testicule – premier cancer de l’homme jeune, autour de 30 ans, avec 2 000 nouveaux cas par an – et le cancer de la prostate – premier cancer de l’homme, avec 50 000 nouveaux cas chaque année,
  • un onglet « Où en est la recherche ? », avec notamment un lien vers les essais cliniques en cours à l’IGR,
  • des « Conseils de vie pratique », comprenant un lexique médical.

CERHOM se veut avant tout un outil d’information. Comme l’indiquait l’acteur Romain Duris, parrain de l’association, sur l’antenne de RTL – le 31 mars 2018 : « Pour certains cancers masculins (...) ça peut arriver assez jeune, et parfois il faut être au courant, et ce n’est pas toujours si compliqué d’aller chercher des informations, d’être rassuré. » D’autant que, selon le Pr Karim Fizazi, un cancer localisé du testicule, non métastasé, présente près de 100 % de chance de guérison.