Journée mondiale du rein : sensibiliser l’opinion et surtout les femmes

600 millions de personnes dans le monde et plus de trois millions de personnes en France sont touchées par les maladies rénales. Placée sous le haut patronage d’Emmanuel Macron, la Journée mondiale du rein est destinée à faire connaître les affections du rein et à promouvoir leur prévention sachant qu’elles représentent une dépense de 4 milliards d’euros par an pour l’Assurance Maladie. Organisée autour de la thématique : « Le rein et la santé de la femme : un facteur majeur à ne pas négliger ! », cette journée du 8 mars qui coïncide avec la Journée des droits des femmes, insiste sur l’importance du dépistage précoce permettant de retarder la mise sous dialyse. L’accent est également mis sur les différents traitements et leurs conséquences sur la fertilité des femmes qui représentent 40 % des personnes traitées pour insuffisance rénale chronique par dialyse et greffe rénale.

Focus sur la grossesse

Bien que la prévalence globale des maladies rénales chroniques soit plus élevée chez l’homme que chez la femme, il semble important de rappeler les effets que la grossesse peut avoir sur ces affections lorsqu’elles sont avérées ou engendrées par l’état de grossesse lui-même comme la pré-éclampsie. La grossesse est considérée comme à haut risque chez les patientes souffrant d’une insuffisance rénale chronique dont les possibilités de tomber enceinte sont déjà limitées par la maladie et ses traitements. Certaines affections rénales se voient amplifiées par la grossesse. C’est le cas de l’insuffisance rénale chronique, de maladies kystiques ou de maladies auto-immunes comme le lupus systémique. En fonction du degré d’évolution de l’insuffisance rénale, les risques pendant la grossesse seront majorés ou minorés. Pour les femmes dont la maladie est connue avant la conception, cette dernière pourra être planifiée, tout comme le suivi au plus près des besoins de la future maman. La fertilité, diminuée par les maladies rénales, pourra également être mieux traitée si des mesures de dépistage et de prévention sont correctement mises en place. De nombreuses manifestations de sensibilisation du public sont organisées la semaine suivant la Journée Mondiale du Rein.