La semaine de la continence, bilan et exemples de sujets traités

18 avril 2018

Pour la 15ème édition de la semaine de la continence, l’AFU a permis aux internautes de poser des questions à des spécialistes en proposant des échanges avec des experts sur le sujet via le Facebook chat de l’AFU.

Un Facebook chat organisé le 22 mars entre les experts d’un côté et le grand public de l’autre promu par une campagne vidéo, a une nouvelle fois été un succès. Tout au long de la journée, une cinquantaine de questions, posées via la page Facebook Urofrance, ont été traitées sur des sujets souvent très ancrées dans le quotidien (petites incontinences liées au rire, gouttes retardataires, syndrome de la clé, etc.). Le but : libérer la parole sur un sujet encore tabou, et parler des solutions.

50 questions sur les incontinences

Tout au long de la journée, les experts ont mis un point d’honneur à traiter toutes les questions posées via la page Facebook Urofrance, une cinquantaine au total. Celles-ci étaient souvent très ancrées dans le quotidien (l’incontinence liée à l’accouchement, au rire, rééducation du périnée, infections urinaires) mais pouvait également traiter les incontinences liées aux maladies rares (spina bifida, maladie de Hirschsprung...).

Beaucoup de sujets ont pu être abordés, sans pudeur, avec des réponses adaptées au grand public et toujours avec une intention de pédagogie à l’esprit.

Une internaute a posé une question, par exemple, sur sa grossesse et ses fuites, les Drs Cour, Mallet et Vidart lui ont répondu : « Ce n’est pas que le poids du bébé qui est en cause. Il y a aussi des phénomènes hormonaux (qui provoquent un certain degré de relâchement des muscles du périnée), qui vont disparaitre après l’accouchement. Ces phénomènes arrivent dès la première grossesse. Le plus souvent, ils disparaissent spontanément ou après quelques séances de kinésithérapie périnéale. »

De même, un internaute diabétique depuis plus de 15 ans s’interrogeait sur ses fuites et leur lien avec son diabète. Les experts de l’AFU lui ont expliqué : « Effectivement, il y a un lien entre incontinence par urgence mictionnelle et diabète. Un diabète mal équilibré majore les problèmes urinaires sur le long terme. Bien entendu, les urologues peuvent en complément de votre médecin vous apporter des solutions. »

Les vidéos à l’appui

« Certaines questions ont été traitées par des réponses vidéo », complète le Dr Richard Mallet, trésorier adjoint de l’AFU, et membre du comité d’experts qui a animé le Facebook chat. « Elles étaient plus généralistes, et les réponses étaient formulées de manière à faire comprendre les différents types d’incontinence. Elles traitaient d’interrogations fréquentes de patients, sur l’incontinence post-partum ou l’efficacité des bandelettes urinaires, par exemple ». Avec un objectif simple : donner des informations et des solutions pratiques aux internautes.

Ces vidéos ont séduit une fois de plus et ont été visionnées plusieurs dizaines, voire plusieurs centaines de fois par les internautes sur la page Facebook de l’AFU, comme lors de la semaine de la continence et de la journée de la prostate 2017. Ces vidéos restent consultables à tout moment sur la page Facebook Urofrance et viennent compléter la longue liste de vidéo de l’AFU sur YouTube, notamment sur la prostate ou la cancérologie.