Campagne « prostate » : les urologues au contact des patients

28 octobre 2018

Le 20 Septembre était la journée européenne de la Prostate. L’occasion pour les patients et les internautes de poser leurs questions à des urologues de l’AFU sur un Facebook chat.

La prostate a réuni experts de l’AFU et patients le 20 septembre dernier, à l’occasion de la Journée européenne de la prostate. A destination du grand public, l’évènement « Parlons-en ! » délit les langues sur un sujet encore tabou et sensibilise sur les pathologies.

Un format reconduit

Avec 34 questions posées, cinq vidéos et des milliers de vues, la campagne de communication visant à permettre au public de poser des questions autour de la prostate fut une belle réussite. Ce format adopté pour l’édition précédente, ainsi que pour la semaine de la continence urinaire en mars 2018 se reconduit avec succès.

Un clip de prévention, réalisé sur le ton de l’humour, invitait dès le 28 août à poser des questions sur les réseaux sociaux, mais également sur des sites d’information santé pour le grand public. Accumulant près de 100 000 vues et 240 partages uniquement sur Facebook, la campagne de prévention débute sur de solides bases.

Patients et spécialistes face-à-face

« Tous les visages de l’urologie étaient représentés : hommes, femmes, jeunes et moins jeunes », soulignait le Dr Christian Castagnola, vice-président délégué à la communication de l’AFU, présent toute l’après-midi pour le chat.

Les experts urologues , les Professeurs De la Taille, Gamé et Mongiat-Artus ainsi que les Docteurs Castagnola, Géraud, Bessede, Dominique, Pettenati et Pradère étaient sur le pont pour répondre au mieux aux questions qui portaient entre autre sur le rôle de la prostate, sur les maladies qui y sont associées comme le cancer, ou encore sur le déroulement d’une consultation chez l’urologue. Toutes les questions étaient bonnes à poser. Des exemples :

Pourquoi dit-on que la prostate est le point G de l’homme ?
Les Dr Bessede et Faix « Il n’existe pas de littérature scientifique confirmant l’existence d’une zone érogène au niveau de la prostate mais du plaisir est exprimé par certains hommes lors de la stimulation. »

Les femmes ont-elles une prostate ?
Les experts de l’AFU  « Non, seuls les hommes ont une prostate. Les femmes n’en ont qu’un reliquat embryologique. »

Les érections seront-elles affectées obligatoirement par une ablation de la prostate ?
Les Drs Dominique, Géraud et Pradère « Les érections ne sont pas obligatoirement affectées par la prostatectomie. Cela va dépendre du stade de la maladie, de la possibilité de conserver les nerfs et de la qualité de vos érections antérieures. La conservation des nerfs ne garantit pas une récupération complète des érections naturelles. Des solutions permettent de retrouver des érections aidées et des rapports sexuels de qualité. »

Le cancer de la prostate et de la vessie sont-ils liés ?
Les Drs Castagnola et Géraud « Non, il s’agit de deux maladies cancéreuses d’origines différentes, avec des terrains différents. Toutefois, du fait de leur proximité anatomique, il peut y avoir envahissement de la prostate lors d’un cancer de la vessie et vice-versa. »

Une calcification au niveau de la prostate est-elle grave ?
Les Drs Bessede, Castagnola et Géraud « Les calcifications de la prostate sont fréquentes et bénignes. Elles ne sont pas liées à un symptôme en particulier ou à une maladie. Elles ne sont pas précurseurs de cancer de la prostate. Elles ne nécessitent pas de traitement spécifique. »

Retrouvez toutes les questions réponses sur la page Facebook de URO France. Le succès de cette nouvelle rencontre montre clairement que les deux rendez-vous annuels avec le grand public que sont la Semaine de la continence et la Journée européenne de la prostate permettent une rencontre utile entre usagers et urologues. À réitérer !